C

Certaines images mettent plus de temps que d’autres à voir le jour ! C’est clairement le cas avec cette nouvelle couverture pour Surf Session Magazine. C’est une image de Noa Dupouy, réalisée dans les landes en janvier dernier qui a été choisie. Elle vient compléter d’autres images utilisées dans le cadre d’un sujet sur les portraits croisés de Noa avec Vincent Duvignac, deux surfeurs mimizanais et surtout deux générations bien différentes. L’ensemble des images de cet article qui ont été choisies ont été réalisées par moi-même et mon associé de we_creative, Guillaume Arrieta.

Cette bonne nouvelle est d’autant plus significative pour moi qu’elle arrive dans une semaine compliquée pour le monde de la presse papier. En effet, l’ensemble des publications du groupe TEN (The Enthusiast Network), vendues à un gros groupe, viennent d’arrêter leur activité. Parmi elles, les magazines références du sport de glisse, que ce soit du ski mais surtout du surf avec la fermeture de Surfer Mag, référence mondiale dans laquelle j’avais effectué un cours passage dans ma jeunesse. Raison de plus de profiter de ces quelques parutions et du plaisir de voir son travail afficher sur le devant de la scène du surf français.

Revenons sur la photo en elle-même. La fin d’année 2019 et le début d’année fut très clément en terme de conditions avec de jolies vagues coïncidant avec une chaleur inhabituelle et des lumières de folies. J’avais décidé de monter sur Hossegor un après-midi, histoire de profiter d’une belle fin de journée sur le spot de la gravière, qui avait fait ses preuves ces dernières semaines. C’est dans l’eau que j’ai passé l’intégralité de ma journée, comme c’est souvent le cas sur ce spot, avec un 24-105 mm. Le coucher de soleil a amené des couleurs complètement magique. Après avoir concentré mon attention sur les droites, j’ai changé de placement pour chercher le contre jour de la fin de journée sur les gauches. Noa faisait partie des surfeurs qui s’étaient concentrés sur cette option et à très bien négocier cette vague dont la première partie a affiché tout ce que je recherchais en terme de lumière. Quelques images sont déjà sorties de cette après-midi, notamment une de Pierre Agnès.

Voilà la version originale pour les curieux !

Noa Dupouy (FRA) photographié par Antoine Justes, le 08/01/2020, à Plage de la Gravière, à Hossegor.
© Antoine Justes – 2020

Il n'y a pas de commentaires